Thérapie RTT

Feng Shui

Ostéopathie

Nous vivons des périodes stressantes qui nous sur-sollicitent. Il est très difficile d’atteindre son émotion et de regarder ce qui est, qui on est, souvent surtout qui on est devenu, (se) respecter, aimer ce corps qui nous accompagne tout au long de notre vie. Ici, l’objectif est de régler, une fois pour toutes, les freins qui limitent notre vie en conjuguant 3 pratiques associées : le Feng Shui, l’ostéopathie biodynamique et la thérapie de transformation rapide (RTT). L’objectif de notre équipage commun est d’aider chaque personne à réconcilier corps et esprit dans ses lieux de vie. C’est au travers du cas de Laurence, l’une de nos clientes, que nous allons vous expliquer les étapes de cet accompagnement.

Le cas de Laurence

Laurence, 45 ans, a vécu des années avec son conjoint dans leur appartement, et puis il y a 1 an, d’un commun accord, ils se séparent. Ils ont évolué, changé, ils ne sont plus ceux qu’ils étaient quand ils se sont rencontrés. C’est aussi cela la vie. Changer ou tout simplement devenir soi, à des étapes clé différentes. C’est Laurence qui a gardé leur appartement. 

C’est souvent dans nos ruptures de vies, personnelles ou professionnelles, qu’on prend la mesure que nous ne savons plus tout à fait qui nous sommes et où nous allons. Parfois, nous avons avancé mais on ne sait pas comment dépasser certains états, envies, fonctionnements. Or là justement pour Laurence, qui est pourtant une battante, rien ne va plus.

Quand elle est chez elle, elle tourne comme un lion en cage, la présence de son ex et de leur vie ensemble, sa vie passée, son ancien elle, hante encore les lieux. Elle a pourtant essayé de faire le vide, trier, jeter, mais son corps lui a vite dit stop. Elle se noie dans ses réflexions : elle pense trop. Courbatures, migraines récurrentes, sommeil agité, douleurs et toujours ce sentiment d’une fatigue intense. Au fil des semaines, elle a ce sentiment de plonger. Sans doute, pense-t-elle, c’est l’étape de toute séparation, de toute transition. Ce qu’elle souhaite profondément, c’est se sentir libérée et pouvoir créer, plus forte, une nouvelle vie. Sa nouvelle vie.

Sur les conseils d’une de ses amies, elle m’a contactée et nous avons eu un premier entretien de 20 minutes, sans engagement. Le diagnostic pour moi était assez évident, proche de la dépression sans le réaliser, elle n’avait plus le sentiment d’être en harmonie ni avec elle-même, ni avec son environnement. Elle avait surtout perdu toute estime d’elle-même, ce qui rend souvent impossible la vie pour y créer des perspectives saines.

Il était essentiel qu’elle reparte sur de bonnes bases, qu’elle retrouve sa stabilité émotionnelle, qu’elle reprenne possession autant de son appartement que d’elle-même, tout en soulageant ses douleurs.

Devant sa détresse, nous lui avons proposé un accompagnement sur-mesure déployant ma thérapie de transformation rapide (RTT°), les soins de Anne-Cécile Bonduelle, ostéopathe biodynamique et la technique Feng Shui développée par Thomas Thibon, architecte d’intérieur.

Pour que Laurence retrouve effectivement le goût de la vie, la sérénité et le bien-être, ces 3 étapes étaient indispensables, voire indissociables, au vu du traumatisme, qu’elle banalisait pourtant : beaucoup sous-estiment l’impact des séparations. 

Son premier pas vers le mieux-être : l’équilibre dans son appartement

Laurence a donc suivi nos conseils et rencontré rapidement Thomas. Dans son approche, il crée des harmonies d’intérieurs adaptées spécifiquement au lieu comme aux personnes qui y vivent. Il a d’abord évalué l’appartement existant tout en analysant la situation de Laurence et en la questionnant sur sa vie pour identifier les axes à travailler. Il s’amuse souvent à dire qu’un lieu de vie abouti, tant en décoration qu’en énergie, porte simplement bonheur puisque on s’y sent bien et nourri.

La première étape est un nettoyage. Il cherche à identifier les déséquilibres, notamment entre le Yin et le Yang, deux notions clés de la médecine chinoise.L’équilibre entre ces deux forces est l’un des principes fondamentaux du Feng-Shui. Il résulte des matériaux, des couleurs et des formes qui constituent notre intérieur. Puis dans l’aménagement, il veille à ce que le Chi – l’énergie – circule au mieux et nous offre une sensation de bien-être et de puissance de soi-même. 

Pour moi, lorsque Thomas prend en charge le Feng Shui de mes clients, rapidement, je vois un mieux-être qui me permet d’aller souvent plus facilement en profondeur dans la suite des séances. Via le Feng Shui, il identifie des points névralgiques très utiles.

Or, chez notre cliente, Il y avait trop de formes géométriques, trop d’acier, tout était très orienté, les textures étaient dures… Laurence s’imposait beaucoup trop de rigidité et de perfection. Elle se jugeait, se malmenait. Enfin surtout Thomas ne voyait pas en quoi l’appartement et sa décoration ressemblait à Laurence. Comme souvent, c’était beau, il y avait du goût et de beaux objets, mais typique d’inspirations issues de magazines.

1 / Il s’est débarrassé du désordre

Laurence avait essayé mais s’était arrêtée. L’appartement débordait de son ancienne identité. Les choses et décorations qu’elle avait aimées, les aimait-elle toujours ? Lui donnait-elle de la joie ? Il faut savoir faire des deuils pour se nourrir avec nos nouveaux « nous ».

Thomas l’a aidée à faire de l’ordre parce que tout le fatras, souvent représentatif de notre passé, occupe nos espaces et agit comme un parasite. Cela favorise également  la stagnation des énergies. Alléger son espace de vie ! Faire un bon ménage : c’est la base.

2/ Il s’est occupé de l’entrée

Le Chi aime se promener dans l’espace, au dehors comme chez nous. Quand il entre, il aime rencontrer une « identité » forte dés l’entrée qui va donner le « la » à l’ambiance, par la couleur, la texture, la matière… Tout dépend du lieu et des personnes. Thomas a fait déménager le mobilier sans âme, a recouvert les murs d’une peinture claire sublimant l’un des pans par des lés de papier peint texturés sur lequel il a accroché une photographie d’art.

3 / Il a fait le plein de lumière

Dans le salon et dans la chambre, il a apporté des éclairages d’ambiance indirects qui invitent à la rêverie ou à la causerie. La lumière joue avec nos émotions et nos sensations pour nous donner de la clarté comme pour nous inviter à nous reposer.

4 / Il a réagencé la chambre

C’est le lieu de ressource, lieu sacré qui doit être un véritable cocon. Plus que tout, il doit nous ressembler. C’est notre partie privée. Après le grand rangement, pour Laurence, il a privilégié l’énergie du Bois qui lui était personnelle dans son analyse. Il a oeuvré sur une décoration épurée, aux couleurs et lumières apaisantes avec des matières naturelles pour le linge de lit et les rideaux. Pour terminer, il a déplacé le mobilier : en fonction des volumes et des orientations de repos, nous dormons mieux. Toujours dans cet objectif, il a veillé comme toujours à créer un mur fort pour la tête de lit, véritable protection de nos sommeils.

5 / Laurence a médité

Lors de ces étapes, Laurence a expérimenté 3 sessions de méditations guidées spécialement créées pour elle par Thomas. Dans sa pratique Feng Shui, il a développé avec les années une technique aboutie associant sa connaissance de la médecine chinoise et du tai chi : ces méditations relaxantes permettent précisément à ses clients de se rencontrer dans leur propre identité, comme une sorte de zone de confiance qui nous rend fort et soi. Ce travail méditatif personnel est devenu un refuge pour Laurence, tout comme l’environnement Feng Shui de son intérieur qui se créait peu à peu. En cas de moments stressants, ou tout simplement pour se relaxer, elle utilise maintenant seule cette courte méditation pour se centrer.

En même temps que cette remise en harmonie de son intérieur et ce Feng Shui personnalisé, nous avons travaillé Anne-Cécile Bonduelle, l’ostéopathe en biodynamie et moi-même sur le rééquilibrage de Laurence.

L’apaisement et la motivation retrouvées grâce à la RTT® …

En ce qui me concerne, j’ai accompagné Laurence, lors de séances de thérapie de transformation rapide (RTT®), pour travailler dans un premier temps sur sa propre mémoire et découvrir ce qui n’avait pas été réglé, digéré. Cela l’empêchait aujourd’hui d’avancer et créait chez elle des blocages. Elle restait confortablement inconfortable dans les schémas qu’elle savait vivre par répétition.

Avec La RTT®, Laurence a pu remonter facilement à la racine de ses angoisses. C’est sous hypnose guidée qu’elle a pu accéder directement à certains souvenirs et identifier des événements de son passé à l’origine de ses comportements, créant même des symptômes physiques. La RTT®  en l’aidant à comprendre les origines de certains blocages puis de croyances lui a permis de les dépasser. Aujourd’hui, elle les a désamorcés.

Les dernières avancées des Neurosciences font la preuve qu’en peu de temps, notre cerveau sait se corriger, il peut implémenter de nouvelles croyances, de nouvelles habitudes de pensées et de comportements. Sur 21 jours post hypnose se joue le travail de correction de nos schémas bloquants. Ainsi, après avoir libéré Laurence de ses blocages, sous hypnose, je l’ai aidée à les remplacer par de nouvelles croyances positives et constructives qui lui correspondaient mieux.

Petit à petit, via nos séances de coaching intercalées, je l’ai amenée à décoder son parcours de vie et ses réels potentiels. Elle a trouvé des réponses personnelles inattendues bien au-delà de ce qu’elle aurait pu imaginer. Elle a fait émerger en particulier, autrement que ce qu’elle croyait avoir accepté et digéré, ce sentiment d’abandon qu’elle avait ressenti au départ de son père quand elle était toute petite fille, laissant sa maman seule avec 2 enfants. Une maman qui s’était alors largement laissé aller, avant de reprendre, quelques années après, sa vie en main.

… et l’harmonie corps/esprit/maison reconnectée.

Après une première consultation avec Anne, et la réalisation en parallèle d’un bilan médical, prescrit par le médecin traitant, permettant d’exclure toute pathologie grave, Laurence consulte l’ostéopathe. Au début de sa séance, Anne-Cécile interroge Laurence sur les raisons qui l’amènent à consulter, ainsi que ses antécédents médicaux, traumatismes physiques ou psychologiques. Laurence a pu évoqué ses différentes douleurs, mais aussi les souvenirs ressurgis lors des séances RTT faites avec Anne. 

Cette anamnèse est fondamentale en ostéopathie pour récréer le lien entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie. En effet, bien souvent, le corps garde en mémoire (imprime) des traces de traumatismes ou accidents, mêmes anciens, sans pour autant les exprimer. Anne-Cécile travaille précisément ce qu’on appelle des mémoires archaïques qui nous font continuer nos schémas répétitifs.

Ce n’est que lors d’événements comme ceux que vient de vivre Laurence, que ces cicatrices ressurgissent et dérèglent profondément l’homéostasie (l’équilibre du corps), faisant apparaître douleurs et mal-être. Le rôle de Anne-Cecile est alors d’accompagner au mieux son patient dans la résolution des différents traumatismes. L’approche biodynamique est un moyen de réinitialiser l’expression de la santé, prenant en charge l’ensemble physique-physiologique du patient, en même temps que sa nature psycho émotionnelle, intimement liés. On pourrait comparer cette réinitialisation à la fonction « reset » de l’informatique.

Pour redonner son intégrité structurelle, fonctionnelle et énergétique au corps, Anne-Cécile s’appuie sur son sens de l’observation, sa finesse de toucher, mais aussi l’écoute et l’émergence de la respiration primaire : Celle là même qui permet à l’être humain de constituer une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties du corps et de l’esprit sont reliées entre elles. En servant de vecteur à la respiration primaire, l’ostéopathe permet l’initialisation du déblocage des différentes tensions observées et ressenties. 

Dans le cas de Laurence, il ne sera pas question de soigner mais plutôt de stimuler et faire circuler l’énergie dans le corps. Celui-ci pourra alors retrouver et développer sa fonction intrinsèque d’auto guérison.

Le processus a porté ses fruits. Thomas a introduit dans l’univers de Laurence de la douceur, de la rondeur et les séances d’introspection et d’ostéopathie lui ont permis d’être en harmonie avec elle-même et son environnement. Laurence va mieux, elle est aujourd’hui en paix avec elle-même, elle n’a plus ni migraines ni maux de dos et elle va de l’avant. Elle appréhende différemment les évènements du quotidien pour en profiter, différente et légère.

Laurence nous a récemment confié « Je passais tous les soirs devant un atelier de théâtre amateur et n’avais jamais osé pousser la porte, mon ex trouvait d’ailleurs ce genre d’activités inutile… Mais j’ai maintenant envie de remplir ma vie de choses qui me ré-ouvrent au partage d’émotions. Je me suis inscrite ».

Je recommanderais ce type d’accompagnement à tous ceux et toutes celles qui souhaitent apporter une lecture différente de leur vie et trouver l’épanouissement au quotidien en réconciliant corps/maison et esprit.


Crédit illustration : École vecteur créé par svstudioart – fr.freepik.com